En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
35 rue Imbert Colomès
69001 Lyon
Entete

Accueil > SAVOIRS > Sciences humaines > Philosophie > Les matrices culturelles
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Les matrices culturelles

Jean Baechler

Hermann
Format: PDF

Lire un extrait     Extrait long

Prix :
21,99

Ajouter au panier
L’espèce humaine est la seule à devoir s’accomplir par la médiation de la culture. Celle-ci contribue à l’humanisation à toutes les échelles de la sociabilité humaine, depuis le ménage jusqu’à la civilisation. Cette dernière est le mode d’humanisation le plus général possible, et naît de la mise en œuvre de thèmes particuliers et de leurs variations par des générations successives. Les thèmes et les variations sont pris en charge par l’agir, le faire et le connaître et traités à l’usage des différents ordres d’activités, éthiques, religieux, politiques, économiques, techniques, ludiques... Les données empiriques révèlent une distribution des thèmes culturels et de leurs variations selon deux modes très différents : l’un s’exprime dans des sociétés de petite taille ; l’autre mode repose sur le développement de civilisations unifiées, à des échelles continentales et sur des milliers d’années, par des ensembles politiques à visées impériales et en exploitant toutes les ressources de la dialectique des thèmes et des variations. Cette disparité impose à une science du règne humain l’hypothèse d’une réalité intermédiaire entre la nature humaine virtuelle et les cultures actuelles, appelée « matrice culturelle », et la tâche de la confronter aux faits.

Ceux qui ont été intéressés par Les matrices culturelles ont aussi consulté :